jeudi 12 septembre 2013

" Crazy Rabbi et la grande aventure " - chapitre II

Le silence était absolu, tous étaient suspendus aux lèvres du docteur Amouyal qui reprit après une longue inspiration :

- « et Mardochée Santa Eulalia del Rio n'est autre que l'arrière, arrière, arrière grand père de monsieur Teboul notre boucher !!! "

Un " ohhhhhhhhhhhhhhh " général s'éleva de la foule…



Toujours perché en équilibre instable sur son fauteuil, le docteur Amouyal ajouta : 

- " Et ce n’est pas tout mes amis, selon mes recherches le trésor de Mardochée Santa Eulalia del Rio n’a jamais été retrouvé à ce jour, nul ne sait ce qu’il est devenu.»

Immédiatement les têtes se mirent à tourner dans toutes les directions à la recherche du principal intéressé : monsieur Teboul.

Madame Blum cria :

- " houhou, monsieur Teboul, monsieur Teboul…vous êtes la ?

Mais pas l’ombre d’un monsieur Teboul à l’horizon…

Soudain, une petite voix s'éleva : 

- " moi, moi je sais ou est monsieur Teboul ! "

C'était Shlomo Schmoulevitch dit " Prof ", qui lui aussi, avait réussi à se faufiler dans la foule pour suivre la déclaration du docteur Amouyal.



Shlomo Schmoulevitch, 12 ans, donnait l’impression quand on le voyait pour la première fois d'être une sorte de génie, d’où son surnom de Prof . Cette impression était confortée par les jolis costumes trois pièces qu'il portait depuis l'âge de 4 ans.

Ses parents Salomon et Shoshanna Schmoulevitch
( propriétaires du magasin « Shmoutex, vêtements pour l'homme et la femme moderne "), plein d’espoir à l'époque, étaient convaincu que leur fils avaient des capacités intellectuelles exceptionnelles. Il était donc indispensable que ses habits soient à la hauteur de son grand destin.

Malheureusement les années qui suivirent ne confirmèrent pas leurs grandes espérances, " prof " était même l'élève le plus cataclysmique qu'on n'avait jamais connu à l'école de la Kippa Dorée.

Malgré tout, dans l'attente d'un improbable miracle, ses parents continuaient de l'habiller et de l'élever comme si il était un génie.

C’est rouge vif d'émotion, fixé par des dizaines de paires d’yeux impatients, que prof déclara :

- « Oui je l'ai vu en venant ici, monsieur Teboul est resté à sa boucherie, il est en train de changer tous ses prix car le cours du cacao camerounais vient de s’effondrer sur les marchés et il…»

Avant même qu'il n'ai finit sa phrase un cortège compact se mit en route à vive allure vers la boucherie à 300 mètres de là.


Dadou, Prof et moi avions réussi à passer en tête de cette improbable formation d’où émanaient les commentaires les plus surprenants :

 - " vous savez que je suis le cousin par alliance de Monsieur Teboul…" 

- " quelle culture ce monsieur Teboul… "

- " monsieur Teboul c'est quand même mon meilleur ami…"

- " j'ai toujours adoré son talent, tenez par exemple quand il découpe ses côtelettes, c’est beau…"

Et en quelques minutes notre cortège bruyant et surexcité se retrouva devant la boucherie.

Une nouvelle surprise de taille nous y attendait : pour la première fois de son histoire (hors période de fêtes) la boucherie casher Teboul était fermée !

Et c'est Dadou Boulette qui fut le premier à remarquer le petit message collé sur la porte vitrée…

à suivre...

Aucun commentaire:

Bébé est fou de son body Docteur Amouyal !

Bébé est heureux dans son body Dr Amouyal !  pour le body bébé Dr Amouyal à 19,49 € on clique ici